« Textile & Talon haut » Sylvie LAJOIE & Diane ST-AUBIN

« Textile & Talon haut »
Sylvie LAJOIE  &   Diane ST-AUBIN
 
L’espace contemporain galerie d’art, 5175, av Papineau (coin Laurier) présentera du 23 mai au 4 juin 2017, « Textile & Talon haut », une exposition en duo des artistes Sylvie Lajoie et Diane St-Aubin. Le vernissage aura lieu le dimanche 28 mai de 14h à 16h. Vous y êtes cordialement invités. (Entrée gratuite) Le public aura accès à la galerie aux heures suivantes : mardi et mercredi de 12h à 18h, jeudi et vendredi de 12h à 20h, samedi et dimanche de 12h à 17h. 
    
L’exposition « Textile & Talon haut » est un prétexte à l’union de deux artistes, deux regards sensibles portant sur un intérêt commun qui fait écho au passé en lien avec notre monde contemporain. Que ce soit de fil en aiguille ou bien à la pointe d’une plume, deux langages artistiques qui soutiennent des éléments aux saveurs féminines, certes, mais qui raconte un savoir-faire et un savoir-paraître comme un éditorial d’un journal intime.
 
Toutes deux possèdent une démarche et un style très différent, Sylvie Lajoie par la manière d’utiliser la matière textile, reliant des tissus, matelassant, superposant, traçant des marques à l’aiguille, en exploitant aussi le transfert d’image, les bâtons à l’huile, la photographie…. Elle donne ainsi libre cours au mouvement et à une profondeur dans le modelage de la surface. Pour sa part, Diane St-Aubin utilise plutôt l’image d’un accessoire féminin, une illusion esthétique de mode et de séduction pour nous révéler divers aberrations ou excès de notre monde actuel. Elle met en valeur la technique du dessin en y ajoutant les beautés toutes simples de la réalité de la vie. Une rencontre de deux univers, nous invitant à nous arrêter, à regarder, à questionner un langage sur notre société actuelle.
 
Sylvie LAJOIE : Des études en Design de mode et en Arts visuels l’ont mené vers la création d’oeuvres textiles. Manipuler la matière textile, la modifier et la remodeler pour lui donner un autre sens et un autre parcours. Matelassage, superposition sont quelques-uns des moyens utilisés pour jumeler des techniques traditionnelles, des fibres et du papier avec la peinture et des matières plus actuelles. La nature, l’être humain, l’environnement et l’urbanité sont les sources d’inspiration utilisées.
 
Diane ST-AUBIN : Possède une formation à L’École des Beaux-Arts de Montréal et des Études en Arts vestimentaires (Desigh de Mode) au Collège Marie-Victorin. Pendant près de 20 ans, elle sera professeure de dessin au cégep Marie-Victorin. Un déclic s’est fait dans sa démarche artistique en créant son tout premier soulier intitulé « Le Soulier de L’Amitié » qui était une petite mule dans une carte d’amitié à transmettre à une collègue.  S’ensuit une manière de faire et de penser qui donneront différentes scènes de vie, soit à l’encre de chine ou à l’aquarelle, jusqu’au travail actuel « Les Têtes » au crayon de couleur sur différents sujets de la société et « Les Souliers à Talon haut » un journal personnel sur notre société.
 
– 30 –

Vous aimerez aussi...