« DE L’ÂME DES CHOSES » L’espace contemporain de Montréal présente Guy VIDAL

L’espace contemporain galerie d’art, 5175, av. Papineau, présentera du 5 au 10 mai 2015, « De l’âme des choses », une exposition individuelle de l’artiste Guy VIDAL. Le vernissage aura lieu, le vendredi 8 mai de 17h à 20h. Vous y êtes cordialement invités. Le public aura accès à la galerie aux heures suivantes : mardi et mercredi de 12 h à 18 h, jeudi et vendredi de 12 h à 20 h, samedi et dimanche de 12 h à 17 h.
L’EXPOSITION  « DE L’ÂME DES CHOSES »
L’artiste Guy VIDAL nous faire découvrir son travail à travers le façonnage de papiers. Il questionne l’effet sculptural et modulable que donnent de hauts reliefs abstraits. L’artiste utilise cette matière noble qu’est le papier pour lui donner une troisième dimension. Tout en jouant avec les filigranes et les empreintes des trames de la fibre de papiers, il y ajoute des strates qu’il a préalablement façonnées. Il crée ainsi des reliefs abstraits avec une rythmique et une poésie indéniable sur les textures et les mouvements de cette matière.
L’exposition « DE L’ÂME DES CHOSES » nous propose une suite d’oeuvres qui se veulent une exploration de cette matière blanche immaculée. Des fonds qui sont normalement supports et qui deviennent déchirures ou un amalgame de trames de fibres. Des moments esthétiques, tout en blanc à saveurs d’espaces intimes, des lieux de mémoire au gré de l’imaginaire de l’artiste.
L’ARTISTE –  Guy VIDAL
Artiste qui possède une maîtrise en Art (orientation peinture, gravure et lithographie) de l’Université d’Indiana É.-U. et une formation en Gravure et Lithographie de L’École des Beaux-Arts de Montréal. Sa pratique artistique s’oriente dans divers techniques, soit par la peinture, la gravure, la lithographie, la sérigraphie et le haut relief en papier. Il produit aussi des sculptures en verre, métal et grès.
Une recherche artistique qui vise la construction solide des volumes et l’esthétisme du produit fini. Depuis quelques années cette matière blanche nommée papier, est pour l’artiste la matière idéale pour s’exprimer. Il l’utilise comme un dialogue. Il travaille donc avec du papier non couché, fait de coton et sans acide, qui après trempage, devient malléable, froissable, embossable, sculptable, pour en faire de hauts reliefs. Le papier reste toujours blanc, vierge, immaculé. Cette matière blanche permet aussi que dans sa forme, dans sa destruction, dans sa construction, dans son aboutissement, et surtout, dans sa blancheur de transmettre toute sa force aux reliefs.
-30-
.
Carton-d'invitation-1
Pour en savoir davantage sur l’artiste ou sur L’espace contemporain, nous vous invitons à visiter notre galerie virtuelle au www.lespacecontemporain.com ou contacter Janet Blais au (514) 728-4474.

Janet Blais, directrice
L’espace contemporain galerie d’art de Montréal
5175, av. Papineau, Montréal  H2H 1W1
(514) 728-4474
www.lespacecontemporain.com

Vous aimerez aussi...